Eventails / Waaiers

Par défaut

(Texte en Français en dessous du diaporama)

In september 2015 zijn Reinharda Drijfhamer en ik een co-creatie begonnen met als thema Waaiers. Een waaier is natuurlijk een « handschermpje waarmee je een luchtstroom veroorzaakt als je het warm hebt » (van Dale). Maar een waaier is ook een object waarachter je je kunt verbergen, of waarmee je juist de aandacht kunt trekken. Eeuwenlang is de waaier gebruikt als communicatiemiddel; heel discreet, met een code die voor allen begrijpelijk was. In ons project hebben we het accent gelegd op 3 aspecten: de sensualiteit van de waaier, de tweezijdigheid van het object en het idee een boodschap door te kunnen geven.

Er zijn waaiers in allerlei materialen en met veel verschillende tekeningen en kleuren. Wij hebben vooreerst gewerkt met papier, al of niet gedrenkt in lijnolie, bewerkt met inkten en acrylverf. Een stok, lat of buis is gebruikt als handvat, vastgemaakt met draad en/of touw. Na de eerste week in Triel sur Seine hebben we beide onafhankelijk van elkaar in eigen atelier verder gewerkt. Komend voorjaar zullen we wederom een week samen doorbrengen en opnieuw duiken in experimenten en onderzoek. Dus « wordt vervolgd! »

Meer over de waaiers van Reinharda op: http://www.reinharda.com

Hieronder enkele foto’s van mijn waaiers:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En septembre 2015 nous avons commencé, Reinharda Drijfhamer et moi-même, une cocréation autour du thème des éventails. Un éventail est bien entendu un « accessoire portatif….dont on se sert pour s’éventer » (Larousse). Mais l’éventail est au aussi un objet qui peut cacher, ou bien mieux montrer. Et pendant plusieurs siècles l’éventail servait surtout à la communication. Le port de l’éventail pouvait envoyer des messages, discrètement, dans un langage codé, compréhensible par tous. Dans notre projet nous avons mis l’accent sur 3 aspects de l’éventail: sa sensualité, sa dualité et l’idée de passer un message.

Il existe des éventails dans des matériaux très divers avec différents dessins et couleurs. Nous avons choisi le papier, parfois imbibé d’huile de lin, travaillé avec des encres et de la peinture acrilyque. Un bâton, une petite latte ou un tube a été utilisé comme manche, fixée avec de la corde et/ou du fil. Apès la première semaine de création à Triel sur Seine nous avons continué chacune dans son atelier. Au printemps nous nous retrouvons pour continuer la recherche et les expérimentations. Alors « à suivre! »

Plus d’information sur les éventails de Reinharda: http://www.reinharda.com

Le diaporama ci-dessus présente un échantillon de mes éventails.

 

Publicités

Portes Ouvertes de mon Atelier, avec deux artistes invitées!

Par défaut

wij-met-waaier

Le weekend du 19 et 20 novembre 2016, j’ouvre les portes de mon atelier de 14h à 18h.

J’ai invité Lourdes L. à exposer quelques toiles pleines d’énergie et de couleurs.

Et je présente en première le projet « Eventails », une cocréation avec Reinharda Drijfhamer.

Au plaisir de vous accueillir aux 17 Chemin des Picardes, Triel sur Seine.

Plus d’information sur: atelier-portes-ouvertes-2016

Une petite présentation du projet : éventails

Transparences

Par défaut

Ma nouvelle série « Transparences – Murmures » montre un mur comme un élément parlant. Ce mur est transparent par endroit et invite à visiter l’autre coté. Ce mur communique, nous raconte des histoires.

Dans notre vie nous construisons souvent des murs, réels ou symboliques.

Un mur comme séparation, un mur pour protéger, pour exclure, un mur pour cacher ; différentes raisons peuvent mener à la construction d’un mur. Mais un mur peut aussi nous rendre curieux, nous inviter à voir au-delà ou à travers, pour faire connaissance avec « l’autre côté ».

Un mur peut être porteur de messages. Aujourd’hui on fait partout, légalement ou pas, des dessins et gribouillis sur les murs. Graffiti et tags font partis de l’image de la ville. Le mur est devenu un moyen, un médium.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Série « Transparences » comporte trois éléments différents: Le Mur Transparent avec une structure en pierre et fer, Les Briques qui sont des éléments du mur encadrés, et aujourd’hui aussi des grandes Transparences encadrées en plexi (50×80 cm).

« Waar woon jij? » – « Tu habites où? »

Par défaut

Un événement aux Pays-Bas: circuit artistique – information en Français à la fin de l’article.

Kunstmo(ve)ment Diepenheim 2015

http://www.kunstmomentdiepenheim.nl/home/8

 Kunstmoment Diepenheim

« WAAR WOON JIJ ? »

Installatie van Ellès KATTAR-LUTTIKHUIS

Een installatie met vogelkooitjes, die in de boom hangen. In die kooitjes zitten geen vogeltjes, maar vogelnestjes, of bakstenen om een huis te bouwen.

Ookal heb je een nest, soms zit je toch nog opgesloten in een kooi…

Gehoord: “Als je je eigen land, je eigen huis, gedwongen moet verlaten voel je je eerst eigenlijk overal opgesloten”.

Bij de installatie “Waar woon jij”  hangen woorden gemaakt in aluminium strip:

“ Poésie dans les arbres” – “Poësie in de bomen”

Deze woorden zijn geschreven in een taal die niet bestaat. Zo is niemand bevoordeeld, zo staat iedereen gelijk tegenover deze taal, zo kan iedereen een eigen invulling geven aan de vorm, de lichtval, de glans.

« Waar woon jij? »

nid, Andrésy

Een groot nest wordt in de omgeving van de installatie gebouwd en zal tijdens de expositie steeds meer vorm krijgen. Dit nest nodigt uit om te “nestelen”, plaats te nemen en veilig te voelen. Maar eerst samen takken zoeken en bouwen!                  En waar woon jij?      

FR

TABITOU?

Mon installation s’appelle « Tu habites où? ». Il s’agit de cages d’oiseau qui n’abritent pas d’oiseaux mais de nids d’oiseau: Si on a un nid, on peut toujours se sentir en cage »…

Le circuit se visite du 15 au 25 octobre 2015 à Diepenheim, Pays-Bas; environ 100 artistes aux techniques très divers exposent leurs œuvres dans 50 lieux différents. Les expositions sont ouvertes tous les jours de 11 à 17 heures. Au plaisir!